Courses F1

Venez discuter de F1 entre Fans


Déclarations des pilotes

Zinzin
Zinzin
Pilotes de F1
Pilotes de F1

Masculin
Nombre de messages : 39042
Age : 45
Localisation : Fontenailles (77)
Emploi/loisirs : Reprographe / Sport auto

Déclarations des pilotes Empty Déclarations des pilotes

Message par Zinzin le Lun 27 Sep - 7:24

Suite au Grand Prix de Singapour, 15e manche du championnat 2010, les pilotes commentent leurs performances.
Sur le circuit urbain de Marina Bay, Fernando Alonso a réussi un autre grand coup dans sa course au titre en remportant une deuxième victoire consécutive. Passant d'un circuit rapide en Italie à un tracé plus sinueux à Singapour, l'Espagnol a démontré qu'en effet, sa Ferrari semble versatile et très compétitive partout où elle passe.
Sebastian Vettel, deuxième, a mis la pression tout au long de cette épreuve nocturne, mais sans parvenir à faire craquer le double champion dans sa mire. Surtout, le pilote Red Bull n'en a pas trop fait et a mené une course sans faute. Son coéquipier Mark Webber a pris le pari de chausser la gomme dure très tôt dans la course : ce risque calculé a porté fruit puisqu'il a gagné au moins deux places. Plus important encore, l'Australien a augmenté son avance à la tête du classement des pilotes.
Cependant, en cours de route, Webber a éliminé Lewis Hamilton de la course; le Britannique fulminait. Aux commandes de l'autre McLaren, Jenson Button en a profité pour gagner une place et quelques précieux points. Chez Mercedes, Nico Rosberg a signé une belle performance, comme il en a l'habitude à Singapour, et complète le top 5.
Le Grand Prix a vu plusieurs abandons : erreurs de pilotage, accidents inattendus et soucis mécaniques. Le plus spectaculaire a nul doute été l'abandon de Heikki Kovalainen : sa Lotus étant la proie des flammes, le Finlandais a lui-même pris un extincteur pour maîtriser la situation. Puisque l'incident est arrivé à un tour de la fin, il figure néanmoins au classement.
Soulignons aussi la remontée impressionnante de Robert Kubica : victime d'une crevaison, le pilote Renault a su récupérer six places lors d'un sprint entamé en fin de parcours, passant de la 13e à la 7e place en quelques tours.
Les résultats de la manche singapourienne donnent à Webber, le leader du championnat, une avance de 11 points sur Alonso qui monte en grade. Hamilton, maintenant troisième du classement des pilotes, se retrouve à 20 points du leader. Vettel est un point plus loin. Button complète le top 5 : il est lui aussi toujours dans la course au titre, mais son déficit sur Webber compte 25 points avec quatre courses à faire (trois si le GP de Corée est annulé). Heureusement pour lui, le portrait de ce championnat change constamment.
Le résumé du GP de Singapour est ici ; la galerie d'images est ici ; les classements sont ici .
Vainqueur - Fernando Alonso, Ferrari : "Cette victoire est très significative. Nous voulions confirmer notre victoire de Monza sur un circuit complètement différent, et c'est ce que nous avons réussi au terme d'une course très difficile et extrêmement stressante, autant pour moi que pour la voiture, sur un tracé que j'aime beaucoup et qui convient à mon style de pilotage. Il reste quatre courses à faire et le championnat demeure très ouvert. À Spa, Sebastien (Vettel), Jenson (Button) et moi sommes partis bredouilles ; ensuite c'était au tour de Hamilton à Monza. La course vers le titre suit un parcours en dents de scie pour les prétendants, bien que Mark ait toujours un petit avantage. Il faut demeurer calme et se concentrer sur notre boulot, sans penser à ce que font les autres. Ce qui est sûr, c'est que rien ne sera laissé au hasard : nous nous battrons jusqu'au bout. Nous ne sommes pas vus comme les favoris pour les courses à venir, mais aucune ne nous effraie."

2e - Sebastian Vettel, Red Bull : "La gomme tendre était assez usée vers la fin de mon premier relais, alors la voiture glissait beaucoup. Je suis rentré aux stands en même temps que Ferrari et malheureusement j'ai commis une petite erreur à l'arrêt. Sinon, je pense que les choses auraient été très serrées. C'est l'histoire de toute ma course. J'ai essayé de pousser Fernando (Alonso) aussi fort que possible pour qu'il fasse une erreur, mais il n'en a commise aucune d'importance et c'est très difficile de doubler ici ; c'était trop risqué. Mais nous avons terminé à la deuxième place et nous avons récolté de bons points. Certaines personnes ont fait des commentaires sur nos départs, mais le mien a été très bon alors nous avons très bien progressé de ce côté. C'est bon de marquer des points pour l'équipe : ça nous aide dans le championnat des constructeurs et le championnat des pilotes est toujours à prendre."
3e - Mark Webber, Red Bull : "Le départ a été très bon, alors bravo à l'équipe pour ça. L'équipe m'a demandé de rentrer aux stands (quand la voiture de sécurité est entrée en piste) et j'avais des doutes, mais ils m'ont assuré que c'était la chose à faire. Je n'étais pas certain car je savais que ce serait un très long relais sur la gomme dure, mais une fois dans le peloton derrière la voiture de sécurité j'ai réalisé que ça pouvait être bon. J'ai doublé quelques gars mais je suis resté coincé derrière Rubens (Barrichello), qui pilotait très bien. Plus tard il y a eu une autre relance, mais c'est difficile parfois de se dégager quand des retardataires sont devant. La Virgin faisait de son mieux mais Lewis (Hamilton) m'a attaqué et malheureusement il y a eu contact. Ce n'est évidemment pas désirable, car la clé de la course pour moi était de conserver ma place. Fernando (Alonso) et Sebastian (Vettel) ont été fantastiques aujourd'hui. Ils ont bien piloté tout le week-end et ce fut une bonne course pour les spectateurs. Je suis très heureux avec cette troisième place."
4e - Jenson Button, McLaren : "Au début, j'ai préservé les pneus arrière car au cours du week-end nous avons vu qu'ils s'usaient rapidement. Ça m'a aidé vers la fin de mon premier relais pour me rapprocher de Lewis (Hamilton). Nous savions qu'ils (les Red Bull) seraient compétitifs sur ce circuit, et que ce serait difficile pour nous. Nous aurons de bonnes améliorations pour Suzuka, quelque chose que nous avons essayé ce week-end mais que nous n'avons pas utilisé pour des questions de fiabilité. Mes espoirs au championnat ont pris un petit coup car Mark (Webber) a terminé devant moi, mais l'écart de points équivaut à une victoire. Ça démontre que tout reste à prendre : une mauvaise course peut coûter cher en points."

5e - Nico Rosberg, Mercedes : "C'était extrêmement difficile en piste mais nous avons obtenu le meilleur résultat possible aujourd'hui. Notre objectif pour ces dernières courses est d'être la meilleure équipe après celles du top 3. Aujourd'hui nous avons pu en profiter car deux d'entre elles ont eu des problèmes : Felipe (Massa) lors des qualifications et Lewis (Hamilton) pendant la course. Alors une cinquième place, c'est bien et c'est très satisfaisant pour l'équipe. J'ai pu mettre la pression sur Jenson (Button) par moments, ce qui était plaisant. Nous tenterons de terminer la saison en étant aussi forts."
6e - Rubens Barrichello, Williams : "Une bonne course et une bonne collecte de points aujourd'hui. Dommage d'avoir perdu des places au départ, mais les temps au tour s'amélioraient quand mes freins étaient chauds et je parvenais à rattraper Kubica. Cependant, je perdais l'efficacité des freins lors des interruptions provoquées par la voiture de sécurité, alors c'était difficile de gagner davantage de terrain. Mais globalement, je pense que nous pouvons être fiers de nos performances ce week-end."
7e - Robert Kubica, Renault : "Les derniers tours ont été de loin les plus enthousiasmants de la course. Les ingénieurs avaient décelé une crevaison à l'arrière droit, des débris ont dû couper mon pneu parce que je n'ai pas touché le mur et parce que je ne sentais rien depuis le cockpit. L'arrêt m'a fait plonger à la 13e position, mais j'avais des gommes fraîches et même s'il n 'est jamais facile de dépasser à Singapour, il a été sympathique de dépasser mes adversaires les uns après les autres. Au final, je termine 7e, ce qui signifie que la crevaison m'a coûté seulement une position. Si l'on m'avait dit avant la course que je terminerais 7e en réalisant un arrêt de plus que tout le monde, j'aurais signé tout de suite."
8e - Felipe Massa, Ferrari : "Ce fut une course très difficile pour moi après ce qui est arrivé hier pendant les qualifications. La voiture était pas mal, prenant compte du fait que je suis resté longtemps sur le même train de gommes dures. Seulement vers la fin ais-je senti la dégradation des pneus et c'est pour cette raison que Kubica a réussi à me dépasser si facilement. Je ne peux pas dire que je me suis amusé en piste car j'étais toujours coincé derrière une voiture. J'avais un nouveau moteur et maintenant il ne m'en reste que trois ayant complété une seule course ; il faudra en faire la rotation au cours des quatre dernières épreuves de la saison. J'espère avoir plus de chance lors de ces courses qu'ici ce week-end !" (NDLR : Sutil et Hulkenberg ayant été pénalisés, Massa a gagné deux places - il était 10e à l'arrivée)
9e* - Adrian Sutil, Force India : "C'était vraiment difficile de courir dans cette chaleur et cette humidité - et j'avais constamment une voiture qui me suivait de très près ! Partant de la 15e place, je pense que ce résultat est le maximum que nous pouvions atteindre. C'est un résultat fantastique, surtout après la déception d'hier. J'ai déjà dit qu'il était important d'aller chercher chaque point à notre portée pour que nous puissions rester devant Williams dans le championnat des constructeurs. C'est pour cette raison que j'ai travaillé si fort pour garder Hulkenberg derrière moi : chaque point est important."

10e** - Nico Hulkenberg, Williams : "Ce fut une difficile journée de travail sur la piste. Il fallait demeurer très concentré : une voiture tout près en avant et une autre tout près derrière pendant toute la durée de l'épreuve ou presque. Mais je suis heureux d'avoir aidé l'équipe à progresser au niveau du championnat."
11e - Vitaly Petrov, Renault : "J'ai pris un départ fantastique et j'étais en 10e position dès le début de la course. Nous avons changé de pneus dès l'intervention de la première voiture de sécurité. J'étais le premier pilote en pneus prime derrière Webber et la situation était prometteuse. Il me faudra regarder la vidéo pour voir ce qui s'est passé avec Hulkenberg et pour comprendre pourquoi il m'a poussé hors de la piste au virage 7. Cela m'a coûté trois positions. J'étais ensuite bloqué derrière Massa, dans le train derrière Force India, et il était tout simplement impossible de dépasser car nous avions tous réalisé nos arrêts et chaussé des pneus neufs en même temps. La course était dure, la chance m'a abandonné depuis les qualifications d'hier. J'espère que la roue tournera à Suzuka, pour que je puisse connaître un week-end régulier en qualifications et en course."
12e - Jaime Alguersuari, Toro Rosso : "Je suis satisfait d'avoir terminé la course, mais pour être franc, ce fut peut-être la plus ennuyeuse course de ma carrière. J'étais coincé dans un train de voitures sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Nous avions une bonne opportunité de marquer des points aujourd'hui puisque je m'étais qualifié à la 11e place, mais tout s'est gâché avant la course quand une fuite du liquide de refroidissement a été décelée. J'ai donc dû prendre le départ de la ligne des stands, une fois tout le peloton passé. À ce moment-là, tous mes espoirs d'avoir une bonne journée s'étaient envolés. Au moins j'ai réussi trois manœuvres de dépassement. Pour ce qui est du positif, je crois que notre voiture s'est améliorée en termes de performances. Et ce n'est pas mauvais de partir dernier et terminer 12e."
13e - Michael Schumacher, Mercedes : "Je ne suis pas particulièrement heureux ce soir après cette première expérience à Singapour. J'ai touché deux voitures, des incidents de course, et cela a fait en sorte que j'ai été obligé d'effectuer mes arrêts aux stands à des moments inopportuns. Par conséquent, ma course a été très compromise. J'ai eu des difficultés avec mon premier train de gommes tendres, alors je glissais dans les virages. Je dirais que je n'ai aimé que la seconde partie de la course."

14e - Sébastien Buemi, Toro Rosso : "Ce fut une course très dure. J'ai touché Kobayashi lors du premier tour, ce qui doit avoir causé des dommages car j'avais beaucoup plus de sous-virage par la suite. Nous avons décidé de changer l'aileron avant ainsi que les pneus par mesure de précaution. Je suis revenu en piste derrière Petrov, où j'ai passé la majorité de la course. Plus tard j'ai dû revenir aux stands pour pressuriser le système hydraulique et encore changer les pneus. J'ai doublé Jaime (Alguersuari) et rattrapé Petrov, encore. J'ai tenté de le dépasser sans succès, et Kubica en a profité avec son train de pneus neuf. Un autre arrêt est devenu nécessaire et sur la gomme tendre mes temps se sont améliorés. Je suis déçu car sans ces difficultés, la 10e place aurait été à ma portée. Cependant, la voiture s'est améliorée et c'est encourageant pour la prochaine course."
15e - Lucas di Grassi, Virgin : "Un très bon résultat, et j'ai atteint mon objectif pour Singapour. Nous avons choisi de rentrer aux stands lors de la première sortie de la voiture de sécurité, mais nous avons été très malchanceux lors de la seconde, qui nous a fait perdre beaucoup de temps. Ensuite je me suis simplement concentré sur rallier l'arrivée. La voiture allait de mieux en mieux et j'améliorais mes temps au tour, alors en général je suis heureux de ma performance d'aujourd'hui."
16e (abandon mais classé) - Heikki Kovalainen, Lotus : "Ce n'est pas exactement comme ça que je pensais terminer ma course ! Nous étions en bonne posture pour terminer 15e, mais j'ai eu une collision avec Buemi vers la fin de l'épreuve. J'ai fait une toupie pour revenir en piste et je pense que cela a fendu la valve du réservoir de carburant, ce qui semble avoir provoqué l'incendie. Je ne voulais pas rentrer aux stands car c'était certainement dangereux, alors je me suis rangé sur la ligne de départ. Des gars de Williams m'ont donné un extincteur et j'ai éteint le feu moi-même. J'ai fait savoir à Tony (Fernandes) et Mike (Gascoyne) qu'ils devraient peut-être me payer davantage maintenant que je suis aussi pompier... "

Abandon (hydraulique) - Timo Glock, Virgin : "Mon départ a été raisonnable mais les deux Lotus ont pu me doubler. J'ai repris Trulli au virage 7 et j'ai bien aimé mettre la pression sur Kovalainen. Quand la première voiture de sécurité est apparue, nous avons décidé de rester en piste et ça s'est bien passé puisque je suis monté jusqu'à la 10e place. Je suis resté devant les autres pendant quelques tours, mais quand Sutil m'a doublé je n'avais plus aucune chance de retenir le peloton qui le suivait. Un problème hydraulique est apparu à quelques tours de l'arrivée, ce qui a mis fin à ma course. Maintenant nous regardons vers la Japon où nous aurons des améliorations qui devraient beaucoup nous aider."
Abandon (accident) - Nick Heidfeld, Sauber : "Évidemment, j'aurais voulu un meilleur résultat et j'aurais voulu terminer cette épreuve. De mon point de vue, Michael (Schumacher) a freiné trop tard et m'a sorti de la course. Mais de toute façon, ma course a été compromise peu de temps après le départ. Vitantonio Liuzzi tentait de me dépasser au virage 4 par l'extérieur. Je crois qu'il a freiné trop tôt et malheureusement je l'ai frappé. La voiture n'était pas facile à piloter avec une dérive en moins à l'arrière et, de toute façon, les réglages n'était pas idéaux. Mais cela étant dit, les temps au tour étaient pas mal pendant une certaine période. J'ai maintenant hâte de rouler à Suzuka, mon circuit préféré."
Abandon (accident) - Lewis Hamilton, McLaren : "Je ne sais toujours pas exactement ce qu'il s'est passé entre Mark (Webber) et moi. De mon point de vue, j'ai vu qu'il avait commis une erreur et s'était coincé derrière des retardataires, alors j'ai profité de son aspiration. J'ai pris le virage 7 par l'extérieur et il était dans mon angle mort juste derrière moi. Je pensais être suffisamment devant lui. J'ai essayé de lui laisser assez de place sur l'intérieur, mais tout à coup j'ai été frappé, mon pneu à crevé, et c'était fini. C'est la course, comme on dit. Il reste encore quatre manches, je suis 20 points derrière Mark ; c'est un écart important mais pas insurmontable. Je vais foncer et garder espoir. Pour l'instant, je ne vais pas penser spécifiquement au championnat : je vais profiter de cette fin de saison et on verra ce qui arrivera. Mais je vais me battre jusqu'au bout car c'est la seule méthode que je connaisse."
Abandon (mécanique) - Christian Klien, HRT : "J'ai vraiment aimé être de retour en Formule 1, même si Singapour est un des plus difficiles endroits où effectuer un retour. Vu l'humidité et le défi que représente ce circuit, la course a été dure aujourd'hui. J'ai fait un bon départ, j'ai gagné quelques places et me suis retrouvé 18e. Je veux remercier toute l'équipe pour leur excellent travail et pour m'avoir donné cette opportunité de courir."



Abandon (accident) - Kamui Kobayashi, Sauber : "C'était clairement mon erreur. Après avoir doublé Michael Schumacher, je savais que je devais pousser très, très fort pour marquer un point. Mais entretemps, les pneus se sont complètement détériorés. J'ai mal évalué la situation dans ce virage et j'ai percuté les rails. Ensuite Bruno Senna a embouti ma voiture. Les dommages étaient assez importants."
Abandon (accident) - Bruno Senna, HRT : "Les drapeaux sont apparus dès que je suis arrivé dans la zone de freinage, mais c'était trop tard pour éviter l'accident. Les commissaires de piste n'ont pas été assez rapides et je n'avais aucune indication de ce qui s'était passé (NDLR : l'accident de Kobayashi). Une mauvaise journée, tout simplement. Mais il faut continuer à travailler fort en prévision du Japon."
Abandon (hydraulique) - Jarno Trulli, Lotus : "J'ai effectué un très bon départ et je courais bien avec Heikki (Kovalainen), mais les problèmes ont débuté. J'ai eu une crevaison tout de suite après la première voiture de sécurité, et ensuite les problème hydrauliques qui m'ont souvent affecté cette saison sont réapparus. Pour être franc, le week-end a été difficile. Mais maintenant nous nous dirigeons vers Suzuka, un circuit que j'aime beaucoup, alors j'espère avoir plus de chance là-bas."
Abandon (suspension) - Vitantonio Liuzzi, Force India : "Le premier tour a été difficile. Je tentais de doubler Heidfeld, qui attaquait le virage 7 côte-à-côte avec Adrian (Sutil). Je suis resté sur la trajectoire, mais après ce virage ils m'ont tous les deux serré contre le mur. Il y a eu un contact avec Heidfeld et mon aileron avant a été un peu endommagé, mais la suspension arrière a dû être touchée également car elle s'est complètement cassée lors du tour suivant. C'est vraiment décevant car je pense que nous aurions pu signer un bon résultat. Maintenant, c'est direction Japon où j'espère que la course sera bien meilleure."
* Sutil : pénalité post-course de 20 secondes pour avoir coupé une chicane, reclassé 9e (8e à l'arrivée).
* Hulkenberg : pénalité post-course de 20 secondes pour avoir coupé une chicane, reclassé 10e (9e à l'arrivée).

    La date/heure actuelle est Sam 22 Fév - 10:58

    Ne ratez plus aucun deal !
    Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
    IgnorerAutoriser