Courses F1

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Courses F1

Venez discuter de F1 entre Fans

Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung – Intérieur Noir (ODR 20€)
4.99 €
Voir le deal

La polémique sur les ailerons flexibles reprend à Suzuka

Zinzin
Zinzin
Pilotes de F1
Pilotes de F1

Masculin
Nombre de messages : 39042
Age : 46
Localisation : Fontenailles (77)
Emploi/loisirs : Reprographe / Sport auto

La polémique sur les ailerons flexibles reprend à Suzuka Empty La polémique sur les ailerons flexibles reprend à Suzuka

Message par Zinzin le Dim 10 Oct - 0:35

On pensait la Formule 1 débarrassée de l’une des rares polémiques de la saison, c’était trop beau. Le team principal de Mercedes GP, Ross Brawn, a remis le dossier sur la table en plaidant pour un renforcement des tests de rigidité.

Suite aux larges soupçons pesant sur l’aileron avant de la Red Bull Racing et de la Ferrari, accusé d’être trop flexible selon certaines équipes rivales, la FIA avait renforcé ses tests de rigidité sur l’aileron avant et le fond plat afin de mettre un terme à cette polémique.

Cependant, Ross Brawn estime que les équipes de Formule 1 et la FIA devraient être prêtes à intensifier ces tests s’il y avait la moindre suspicion qu’une écurie était toujours capable d’utiliser un aileron avant flexible.

Selon certaines discussions dans le paddock, alimentées par des images postées sur Internet ainsi que des vidéos de la Red Bull Racing à Suzuka, la RB6 pourrait toujours être en mesure d’utiliser un aileron plus flexible que ses adversaires. Pour Ross Brawn, ce regain de polémique est l’occasion de mettre définitivement un terme à cette affaire en adoptant de nouvelles mesures plus strictes.

"Je ne pense pas que nous devrions décrire ça comme suspicieux," a déclaré Ross Brawn quand il a été interrogé sur la dernière polémique des ailerons flexibles. "Je pense que la difficulté avec ces tests [sur les ailerons], c’est que les gens s’y conforment et si les équipes et la FIA sentent que les choses ne sont pas correctes, alors nous devons changer les tests. Si les écuries sentent et la FIA ressent qu’il y a certaines anormalités, alors nous devons changer les tests."

Quand Autosport lui a demandé s’il sentait personnellement qu’il y avait la moindre anormalité, Ross Brawn a indiqué : "Il [l’aileron avant de la Red Bull Racing] est assez proche du sol ce week-end, vous pouvez le voir à nouveau, mais cela fait partie du jeu – et ils y jouent mieux que certains d’entre nous."

    La date/heure actuelle est Ven 27 Nov - 23:57