Courses F1

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Courses F1

Venez discuter de F1 entre Fans

-20%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

Déclarations des pilotes

Zinzin
Zinzin
Pilotes de F1
Pilotes de F1

Masculin
Nombre de messages : 39042
Age : 46
Localisation : Fontenailles (77)
Emploi/loisirs : Reprographe / Sport auto

Déclarations des pilotes  Empty Déclarations des pilotes

Message par Zinzin le Lun 13 Sep - 6:43

Suite au Grand Prix d'Italie, 14e manche du championnat 2010, les pilotes commentent leurs performances.

Fernando Alonso a signé sa 3e victoire de la saison, et ce pour le plus grand bonheur des milliers de tifosi réunis à Monza pour voir un pilote Ferrari gagner en Italie. Mission accomplie à plus d'un niveau pour l'Espagnol, qui a récolté le maximum de points et s'est hissé à la troisième place d'un championnat toujours serré.

Jenson Button, quant à lui, a longtemps mené la course sans jamais craquer sous la constante pression d'Alonso. Le pilote McLaren a cependant perdu la tête de la course lors de son arrêt aux stands. Mais après son abandon en Belgique, sa deuxième place en Italie le replace lui aussi dans la course au titre, directement derrière Alonso.

Felipe Massa est venu compléter le podium. Le Brésilien est sorti indemne d'une collision entre sa Ferrari et la McLaren de Lewis Hamilton lors du premier tour. Trop ambitieux, Hamilton a cassé la suspension de sa roue avant droite en tentant un dépassement risqué. On ne saura jamais si ses réglages, très différents de ceux adoptés par son coéquipier Button, étaient supérieurs ou pas. Mais nous saurons en fin de saison si cette erreur lui coûte le titre.

Les pilotes Red Bull savaient que la course serait difficile, mais personne ne s'attendait à voir Sebastian Vettel se rendre jusqu'à l'avant-dernier tour avec les gommes tendres. Après avoir cravaché pour se construire une avance de 22 secondes sur la Mercedes de Nico Rosberg, Vettel a chaussé la gomme dure lors du dernier tour pour revenir en piste devant son adversaire et conserver sa quatrième place. Une stratégie inédite très bien adaptée à la situation. Au volant de l'autre Red Bull, Mark Webber a complété le top 6.

La manche italienne a été la course de la remontée pour les prétendants au titre n'ayant pas marqué de points en Belgique. Webber reprend le contrôle du championnat, cinq points devant Hamilton. Alonso, maintenant 21 points en retrait du leader, gagne deux places dans le classement. Button est un point derrière, suivi par Vettel, deux points plus loin. Avec cinq courses à faire, le top 5 des pilotes est couvert par un écart de 24 points.




Vainqueur - Fernando Alonso, Ferrari : "Gagner à Monza au volant d'une Ferrari, c'est quelque chose de spécial qui ne pourrait être comparé qu'à ma victoire à domicile, à Barcelone en 2006. Monter sur le podium a été un feeling incroyable : une mer de gens, tant de drapeaux ! Dès le moment où nous sommes arrivés ici jeudi, j'ai été étonné par la passion des fans. Je veux leur dédier cette victoire, et aussi à la passion qui caractérise tous les fans de Ferrari. Mon départ était raisonnablement bon, mais celui de Jenson (Button) était définitivement meilleur et plus efficace. J'ai tenté d'attaquer au premier virage et il y a eu quelques moments excitants quand j'ai touché Jenson et Felipe (Massa). J'étais inquiet, mais heureusement il n'y a pas eu de dommages. Je gardais le contact avec Jenson et nous nous demandions quelle serait la meilleure stratégie, et quand il est entré aux stands c'était évident que je devais faire un tour de plus. Mon arrêt aux stands a été superbe : Nous avons gagné les dixièmes qui ont fait la différence. Ce sont les mécanos qui ont gagné la course aujourd'hui en faisant un miracle. Toute l'équipe a été aussi fantastique que la voiture. Nous devons rester concentrés et faire de notre mieux. Aucune erreur n'est permise car nous sommes toujours en retrait, mais nous avons certainement fait un grand pas en avant aujourd'hui."

2e - Jenson Button, McLaren : "Ce fut une course très dure au niveau mental ; c'était difficile de contrôler la pression. J'ai passé la première moitié de la course à regarder mes rétroviseurs ou les écrans de télé pour voir où Fernando (Alonso) se trouvait. Je n'ai su qu'après la course que mon diffuseur avait été endommagé lors du premier tour. La voiture bougeait beaucoup alors il fallait que je sois aussi doux que possible, sans commettre aucune erreur. C'était peut-être une mauvaise idée de me faire renter aux stands au moment choisi, mais l'équipe croyait qu'un nouveau train de gommes dures serait plus rapide que les pneus tendres usés. Mais je n'avais pas d'adhérence avec les pneus neufs et j'ai perdu un peu de temps. J'étais très déçu de voir Fernando émerger des stands devant moi. Mais ce week-end a certainement été très bon : j'ai marqué de bons points et cette deuxième place sera très utile pour mes chances au titre. Tout reste à jouer lors des cinq prochaines courses."

3e - Felipe Massa, Ferrari : "Un grand jour pour l'équipe et un superbe résultat pour notre course à domicile. J'ai fait un bon départ et j'aurais peut-être gagné une place, mais j'ai manqué de motricité à la sortie du deuxième virage. Soudain j'ai senti un choc, c'était Hamilton qui venait de frapper le côté de ma voiture. Heureusement, il n'y a pas eu de dommages. La voiture a été compétitive tout au long de la course. L'arrêt aux stands n'a pas été parfait, ça m'a peut-être coûté la deuxième place. Malgré tout, c'était vraiment bien d'être sur le podium : voir tous ces gens était incroyable, toute la ligne droite était bondée de fans. C'était un feeling spécial, surtout que je me sens en partie italien ! Je suis content pour l'équipe et pour nos fans. Il reste encore beaucoup de travail à faire au cours des prochaines épreuves. Ce ne sera pas facile, mais nous en sommes capables. Personellement, je vais continuer à me battre pour des victoires et pour le bien de l'équipe."



4e - Sebastian Vettel, Red Bull : "Notre stratégie était risquée aujourd'hui : si ça fonctionne vous êtes le roi et si ça échoue vous pourriez être le fou du roi ! Heureusement, tout a fonctionné et l'équipe a fait un excellent boulot. Mon départ a mal été et j'ai perdu beaucoup de terrain. C'est difficile de dépasser ici et malheureusement nous n'avions pas de vitesse dans les lignes droites, alors il fallait se battre dans les virages aussi bien que possible. Quelque chose a cloché dans la voiture vers le 20e tour mais heureusement ça c'est réglé tout seul. Entretemps, j'avais perdu le contact avec le groupe devant en plus de perdre son aspiration ; une perte de trois ou quatre secondes à peu près. Lorsqu'ils sont rentrés aux stands, je suis resté en piste en espérant les dépasser. Nous regardions les temps au tour (pour construire une avance) et le plan a fonctionné à la toute fin. Donc, de bons points après avoir fait le maximum aujourd'hui, soit la quatrième place."

5e - Nico Rosberg, Mercedes : "La cinquième place, c'est OK comme résultat, sauf pour la place perdue à Sebastian (Vettel) à la toute fin. Le combat a été rude et j'ai poussé au maximum tout au long de la course, premièrement avec Robert (Kubica) au début et ensuite avec Sebastian vers la fin. Nous avons tiré le maximum de la voiture ce week-end et c'est bien pour l'équipe d'avoir les deux voitures dans les points. De plus, c'est agréable de me retrouver de nouveau devant Robert dans le classement des pilotes."

6e - Mark Webber, Red Bull : "Nous aurions pu marquer plus de points aujourd'hui, alors c'est une petite déception, mais au moins nous en avons marqué. J'ai perdu beaucoup de temps derrière Hulkenberg, qui semblait court-circuiter la chicane tous les deux tours, mais les commissaires l'ont laissé tranquille, ce qui était frustrant. Je l'ai eu à la fin, mais j'ai perdu beaucoup de temps. Ma journée a été meilleure que celle de Lewis (Hamilton) et j'ai récolté d'autres points, mais Fernando (Alonso) a remporté la course. C'est bon de marquer des points, mais vous en voulez toujours davantage. Les choses auraient pu être pires pour nous aujourd'hui."

7e - Nico Hulkenberg, Williams : "La journée a été dure, mais payante. J'ai perdu une place au départ mais j'en ai gagné deux à la première chicane. Ensuite, je me suis battu contre une ou l'autre des Red Bull sans qu'il y ait un moment de répit. Par-dessus le marché, j'avais des problèmes avec la pédale des freins. Mais c'était excitant d'avoir à attaquer et à me défendre cet après-midi, et le travail dans les stands a été superbe, alors je suis satisfait du résultat."

8e - Robert Kubica, Renault : "J'ai pris un très bon départ, ce qui m'a permis de dépasser Nico Hulkenberg puis les deux Red Bull à la première chicane. Après la sortie de Lewis Hamilton, j'étais 5e à la fin du premier tour et à partir de ce moment, j'ai pu contrôler l'écart sur Rosberg devant, et sur Hulkenberg derrière. Je savais que l'arrêt au stand serait crucial et nous avons pris la décision de changer de pneumatiques un peu plus tôt que nos rivaux. C'était la bonne décision mais malheureusement, cet arrêt a été assez lent et j'ai perdu deux secondes. Cela a permis à Hulkenberg de sortir à mes côtés après son arrêt. Nous étions roue contre roue au freinage. Il m'a bloqué à la chicane, ce qui a permis à Webber de se rapprocher et de me dépasser au virage n°3. J'ai donc perdu au moins deux places. C'est décevant, mais c'était notre rythme ce week-end et nous devons nous concentrer à présent sur notre performance en vue de Singapour."



9e - Michael Schumacher, Mercedes : "Je suis assez content de mon départ. C'était serré et il y a avait beaucoup d'action, donc beaucoup de bonnes batailles. Malheureusement j'ai cédé deux places à Sebastian (Vettel) et Mark (Webber) car je n'arrivais tout simplement pas à les garder derrière moi. En fait, ma course est devenue assez solitaire par la suite. Mais nous avons fait le maximum vu mon point de départ. Avec Nico (Rosberg), nous avons marqué d'importants points pour l'équipe, alors je dirais qu'il s'agit d'une bonne course."

10e - Rubens Barrichello, Williams : "Au départ j'étais aux côtés de Nico, mais à l'entrée du premier virage nous nous sommes tous retrouvés derrière Vettel, qui avait eu un mauvais départ. C'est très serré à cet endroit et j'ai perdu une partie de mon museau. Plus important encore, je me suis retrouvé derrière Buemi, qui effectuait un long run ; c'est ce qui a décidé ma course. Mais je suis heureux d'avoir ajouté un point pour notre classement dans le championnat."

11e - Sébastien Buemi, Toro Rosso : "Une bonne performance mais c'est frustrant de rater les points de peu. J'ai perdu du temps lors de l'arrêt aux stands, que nous avons peut-être effectué un peu trop tôt, et je suis revenu derrière Barrichello. Avant l'arrêt, j'ai aussi perdu du temps derrière la Lotus et la Virgin qui ne se sont pas rangées assez rapidement pour me laisser passer. Mais globalement, je suis satisfait des performances de la voiture ; c'est sans aucun doute une amélioration. Nous aurons d'autres nouveaux éléments pour la voiture et peut-être aurons-nous un F-duct fonctionnel à Singapour. Si nous continuons comme ça, j'espère pouvoir me battre à armes égales avec Williams et Mercedes lors des dernières courses."

12e - Vitantonio Liuzzi, Force India : "Certainement une belle course. Marquer des points en partant de la 19e place, c'est difficile, surtout sans voiture de sécurité. La voiture était bonne et je pense que nous étions assez rapides pour marquer des points aujourd'hui, mais lorsque vous êtes derrière quelqu'un d'aussi rapide que vous, c'est assez difficile de dépasser. Je poussais fort pour doubler Buemi et Rubens (Barrichello) mais nous avions plus ou moins le même rythme. C'est dommage de rater des points de peu."



13e - Vitaly Petrov, Renault : "Nous savions que la course serait difficile et, même si j'ai pu gagner cinq positions dans le premier tour, cela n'était pas suffisant pour me permettre de me rapprocher des points. Il est difficile de dépasser ici car l'appui aérodynamique faible complique les choses et il est difficile de jouer l'aspiration. Je pense avoir fait le maximum cet après-midi, mais c'était ma première fois à Monza en F1 et cela fait partie de mon apprentissage. J'espère que lorsque je reviendrai ici, je n'aurai plus besoin d'apprendre. Je pourrai alors montrer mon meilleur niveau de performance."

14e - Pedro de la Rosa, Sauber : "J'ai été en mesure de doubler Jaime Alguersuari au départ. Ensuite j'ai tenté de pousser aussi fort que possible pour garder le contact avec les gars devant, mais j'ai perdu ce contact quand Rubens (Barrichello) m'a dépassé. La course a été assez dure. Nous savions que le week-end ici serait difficile, et c'était le cas depuis samedi matin."

15e - Jaime Alguersuari, Toro Rosso : "Je suis heureux de mes performances en termes de temps au tour et de rythme de course, et aussi parce que je n'ai commis aucune erreur. Cependant, pour l'instant je ne comprends pas pourquoi j'ai reçu une pénalité de passage par la voie des stands. C'est la deuxième fois en deux courses ! En ce qui me concerne, bien que j'aie coupé la chicane, je n'ai obtenu aucun avantage, ni rattrapé les pilotes devant ni distancé ceux derrière. La pénalité elle-même n'a pratiquement rien changé à ma course, mais c'est tout de même agaçant."

16e - Adrian Sutil, Force India : "Une course très difficile. J'ai été poussé dans le gravier lors du premier tour et j'ai perdu beaucoup de places. Je me suis retrouvé à l'arrière du peloton alors nous avons décidé de chausser la gomme dure. C'était une manœuvre stratégique pour me permettre de gagner des places quand les autres s'arrêteraient aux stands. Les choses allaient bien mais je n'ai pu me rapprocher des points car j'ai dû m'arrêter pour changer de museau. Il s'agit d'une de ces courses où on espérait faire mieux. Mais je ne suis pas trop déçu, la saison a bien été jusqu'ici et il reste cinq courses."



17e - Timo Glock, Virgin : "Mon départ a été très bon. J'ai presque dépassé les deux Lotus mais Jarno (Trulli) était mieux placé que moi pour la chicane du virage 2 et il a pu rester devant. J'ai été en mesure de mettre beaucoup de pression sur Jarno lors des premiers tours, mais mes freins arrière étaient problématiques. Les gars ont fait un superbe boulot dans les stands et j'ai pu garder ma place devant Heikki Kovalainen. Avec mon ingénieur, j'ai pu très bien gérer les drapeaux bleus et naviguer le trafic. Globalement, une très bonne course pour nous."

18e - Heikki Kovalainen, Lotus : "J'ai perdu quelques places au départ, mais je suis parvenu à doubler di Grassi. Ensuite, je suis resté bloqué derrière Timo (Glock). Je n'avais pas la vitesse de pointe pour aller le chercher, alors je ne pouvais rien tenter. C'est dommage car je n'ai pu démontrer le plein potentiel de la voiture, mais c'est la vie. Nous n'avons rien perdu au niveau du championnat, alors ce n'est pas trop décevant."

19e - Sakon Yamamoto, HRT : "J'étais inquiet pour l'incident survenu dans la voie des stands ; j'ai demandé s'il allait bien, on m'a répondu qu'il n'était pas sérieusement blessé (NDLR : un mécano a été blessé alors que Yamamoto quittait son box ; il est demeuré conscient mais a été transporté à l'hôpital pour un examen). Pour ce qui est de la course, j'avais assez de rythme pendant le premier relais pour garder le contact avec nos compétiteurs. J'ai fait de mon mieux et nous avons terminé une autre course, alors c'est bien."

20e - Lucas di Grassi, Virgin : "La course d'aujourd'hui a été jonchée de problèmes. Dès le départ j'ai perdu quelques places et à seulement un tour de la fin j'ai dû abandonner vu un problème mécanique (NDLR : un pilote est inclus dans le classement s'il abandonne après avoir complété 90% de l'épreuve). Il s'agit d'une course à oublier ; nous ferons mieux à Singapour. Je m'attends à un meilleur week-end là-bas car nous aurons des améliorations sur la voiture."

Abandon (mécanique) - Jarno Trulli, Lotus : "Il s'agissait d'une très bonne course jusqu'au moment où un problème avec la boîte de vitesses m'a forcé à abandonner. J'avais déjà perdu le second rapport et je continuais malgré tout, mais ensuite tout a cassé. Je dois dire que la course avait été très satisfaisante jusque-là. Je m'éloignais de Timo (Glock) et des autres gars derrière, et j'augmentais l'écart avec chaque tour. La voiture allait bien depuis le départ, mais (les problèmes hydrauliques) sont le fil conducteur de la saison. Nous nous rendrons à Singapour en espérant que ma chance s'améliore là-bas."

Abandon (mécanique) - Bruno Senna, HRT : "C'est dommage d'avoir eu une défaillance mécanique sur la voiture car ma course allait bien. Il faut simplement continuer à travailler fort comme toujours. J'ai déjà hâte à la prochaine course, à Singapour."



Abandon (accident) - Lewis Hamilton, McLaren : "J'ai fait un bon départ, gagné une position, rejoint la quatrième place. J'aurais peut-être dû en rester là pour quelque temps. Mais j'ai réussi à me placer à la hauteur de Felipe (Massa) au virage 4, j'ai tenté de prendre la troisième place, et j'en ai probablement fait un peu trop. Je tentais de placer la voiture d'une certaine manière, j'étais trop près de Felipe, et son pneu arrière gauche a touché mon pneu avant droit. La voiture a été endommagée et je ne pouvais plus rien faire. Vous faites de votre mieux, mais parfois ça ne fonctionne pas comme vous le voulez. C'est vraiment dommage et je veux présenter mes excuses à l'équipe. Cependant, le championnat n'est certainement pas terminé, bien que des journées comme celles-ci n'aident pas. La bonne nouvelle, c'est que Jenson a marqué beaucoup de points pour l'équipe. Maintenant, je suis déjà entièrement concentré sur Singapour."

Abandon (mécanique) - Kamui Kobayashi, Sauber : "Je suis très déçu. Je pense que nous aurions facilement marqué des points ici car la voiture était bonne en conditions de course. Mais dès le tour de chauffe j'ai réalisé que quelque chose clochait : j'avais des problèmes pour changer de vitesse. Je suis rentré au garage et les mécanos ont tout faire pour corriger ça. J'ai pris le départ de la voie des stands. Nous voulions tenter notre chance, mais ce n'était pas très surprenant d'avoir à abandonner peu de temps après. C'est dommage, mais ça arrive parfois. Maintenant, j'ai très hâte de me rendre en Asie."

    La date/heure actuelle est Ven 4 Déc - 6:00